Voyager avec des enfants? Ça se peut (et c’est chouette)!

OuestBadLand

Voyager avec des enfants c’est certainement une aventure. Au sens péjoratif du terme? Non, je ne crois pas!

Il est vrai que de voyager avec des enfants en bas âge fait en sorte que vous renonciez à certaines activités. Exit les soirées dans les bars et les sports extrêmes! Il est toutefois possible de les réaliser, mais de façon individuelle. Par exemple, à Hawaii, nous avions opté pour une excursion de plongée en bateau. Il y avait deux plongées une en avant-midi et une autre en après-midi. Mon mari et moi avions plongé chacun une fois, afin que l’autre personne s’occupe de bébé!

Il est aussi vrai que de voyager léger est difficile, surtout dans le cas d’un voyage avec un bébé… Poussette, siège d’auto, lit pour le bébé, des tonnes de couches… Oulala, on croirait un déménagement! Je vous rassure, plus les enfants grandiront, plus leurs jouets commenceront à être petits et plus ils pourront s’occuper eux-mêmes de leur petite valise ou de leur sac-à-dos!

« Voyager avec des enfants : pfff, trop chers! », que me disent certaines personnes. Il faut bien entendu différencier les âges des rejetons et les destinations pour en estimer les coûts. Voyager avec un bébé s’avère relativement économique, si l’on considère que l’enfant de moins de deux ans n’a pas à payer son billet d’avion, que la plupart des hôtels fournissent des lits de bébé gratuitement et qu’il ne nous coûtera pas cher de nourriture! Au-delà de cet âge, vous devez ajouter le prix du billet d’avion, mais sachez que certaines compagnies aériennes offrent un rabais pour les enfants). Pour les chambres d’hôtel, certains hôtels affichent un prix par chambre et non par personne, donc en autant qu’il y ait le nombre de lits requis, cela ne vous coûte pas plus cher. Pour ce qui est des transports internes et des activités, certains pays offrent des gratuités pour les enfants. Et pour la bouffe, tout dépend de l’appétit de vos ados…

Vouloir tout faire, est sans aucun doute une erreur qui peut être commise par les parents désirant voyager avec ses enfants. Pour voyager avec des enfants, une prémisse domine : Allez-y à leur rythme. Éviter les itinéraires chargés et les réservations à l’avance (si possible). Votre enfant est fatigué des longs trajets? Trouvez un endroit pour rester pendant les prochains jours, un endroit qui vous évitera les trajets. Vos enfants cherchent les parcs, alors que vous êtes dans un pays défavorisé n’ayant aucun parc? Prévoyez du temps à la plage, ou tout autre endroit propice à l’amusement. Bref, votre itinéraire se tracera davantage grâce à eux et sera parsemé d’imprévisions. L’imprévu… N’est-ce pas l’essence même du voyage?

Sachez aussi que dans plusieurs sociétés, les enfants symbolisent la chance et le bonheur. Les habitants feront donc tout pour vous accommoder. Vous aurez aussi un contact unique avec eux, que vous n’aurez peut-être pas eu la chance d’avoir s’ils n’y étaient pas.

Dites-vous une chose : si le voyage est pour vous un signe de liberté, de simplicité et que votre devise est Carpe diem, les enfants (surtout les jeunes!), sentiront votre bien-être et seront dans le même état d’esprit que vous. Si tel est le cas, aucune raison de ne pas voyager! Alors, faites vos valises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *