In love à Saigon

DSCF8757

C’était un vendredi soir, à Saigon. Ce fut une de ces soirées comme il y en a parfois, où l’on soupe dans un pub avec les filles, un endroit qui n’est clairement pas « kids friendly » à voir la faune qui s’y trouve, mais où elles sont tellement bien accueillies que l’on a pu mettre « Let it go » en boucle pour faire plaisir à nos cocottes…! Cette faune était presqu’entièrement masculine et composée essentiellement d’expatriés (les « expats » sont, en d’autres termes, à la base des touristes qui ont élu domicile un autre pays que le leur). Ils étaient de tous les âges, de tous les styles, mais semblaient se retrouver là, régulièrement, après le travail. Un homme d’une cinquantaine d’année capta notre attention. Il était assis seul  au bar avec son chapeau et ses allures de jazzman. Ne passant pas inaperçus, il nous a fait la conversation.

Ray est américain, il vient du Michigan et vit ici, à Saigon (ou Ho Chi Minh City, si vous préférez), depuis 12 ans. « I came here for two weeks, and now it’s been 12 years ». Ray est tombé en amour avec le Vietnam, avec Saigon plus particulièrement, avec toutes ses qualités et ses défauts. Mais il est tombé plus qu’en amour avec le Vietnam ou avec Saigon, il est tombé en amour à Saigon, au Vietnam.

« Do you have kids? », lui avons-nous demandé, puisqu’il nous parlait souvent de nos filles. « Yes, one boy of 9 years old. But I don’t see him anymore ». La tristesse dans les yeux, le regard planqué sur nos filles qui s’amusaient, il nous dit : « I’ve been really stupid »… Ray nous explique que sa femme une vietnamienne d’une trentaine d’années rencontrée ici, à Saigon, il y a plus de 10 ans, l’a quitté avec le petit pour les États-Unis, évidemment après avoir reçue sa citoyenneté américaine… « Anyone can be stupid when in love… ». C’est ce que nous lui avons dit alors que l’émotion et la compassion étaient au rendez-vous…

En Asie du Sud-est, la rencontre d’hommes étrangers (expatriés ou touristes) qui se promènent main dans la main avec des femmes asiatiques plus jeunes qu’eux est chose courante. Facile d’avoir des préjugés en les voyant, on se dit que la plupart d’entre eux sont ici que pour le tourisme sexuel… Mais il y a plusieurs autres hommes, comme Ray, qui tombent en amour en Asie, et espèrent y vivre normalement, voire sereinement, en couple ou en famille. Il est évidemment facile de tomber en amour avec le Vietnam, la culture, la nourriture, le sourire des habitants, les paysages diversifiés, les plages, les montagnes… Par contre, tomber en amour en Asie du sud-est semble un peu plus complexe… Alors que certains hommes étrangers s’y rendent afin de trouver une femme répondant à certains standards de beauté (mince et jeune), certaines femmes recherchent des étrangers, essentiellement pour leur argent (car pour les habitants de ces pays, occidentaux = trop souvent argent!) ou pour le rêve d’une vie occidentale… Un retour du balancier, il faut croire…

Quelques faits intéressants sur le Vietnam :

  • Dans les grandes villes, traverser une rue les yeux fermés est presque l’équivalent que de traverser les yeux ouverts (il faut le vivre pour le comprendre, il y a tellement de motos partout) et on ne s’arrête surtout pas pour vous laisser passer!
  • Les succulents Phos et Ban Mi font rapidement oublier le chaos des rues.
  • Il y a malheureusement encore des mariages forcés en région, mais heureusement, de moins en moins fréquents et c’est peu commun dans les grandes villes
  • On peut acheter un billet pour un vol qui traverse le pays pour 20$, incluant les bagages et les taxes (on y a survécu 2 fois, merci VietJetAir!).
  • Vous verrez des créatures vivantes dans les marchés (poulets, crabes, poissons, etc.). Sachez que les habitants peuvent les acheter autant pour les manger que pour les libérer! Libérer des animaux est en quelque sorte un hommage à la vie, selon la religion bouddhiste.

DSCF9186  DSCF8862

One Comment

  1. Mario Cardinal

    Salut Véro et famille en transit
    Je pensais que vous étiez à Singapour….!
    Beau pays le Vietnam !
    on se donne des nouvelles sur vos déplacements ! Amérique du sud ou Cuba !
    Papa
    xx
    Salutations chéris aux fillettes voyageuses de même qu ´au père !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *