L’Inde: Le pays des extrêmes

DSCF5879

On nous a souvent dit qu’on ne peut pas être indifférent en Inde, qu’il s’agit d’un pays qu’on adore ou qu’on n’aime tout simplement pas. Cette dualité extrême est bel et bien présente en Inde. On la voit partout…

DSCF6323

Dès les premiers instants en Inde, nos sens sont hyperstimulés. On remarque immédiatement les couleurs, les odeurs et les sons. Autant qu’on puisse être ébloui par les saris aux couleurs éclatantes des dames, qui nous feront afficher un petit sourire animé par toute cette beauté, autant que nos yeux voudront vite effacer de notre mémoire la vue de cet homme démembré déféquant dans l’égout en plein milieu de la ville… Votre nez se souviendra des odeurs des bons currys maison, mais le fait qu’elles côtoient celles des déchets brûlés, les rendent soudainement moins appétissantes (et on ne vous parle pas des malaises gastriques que vous risqueriez d’avoir pendant votre voyage…). Le bruit constant des klaxons mêlé à la musique indienne assourdissante jouant dans les voitures, tuk-tuks, autobus ou tracteurs peut vous agresser… Vous imaginez vivre ceci au quotidien…! Une chance qu’ils ont le yoga et la méditation!

Les mariages semblent d’une grande beauté, il s’agirait d’un must d’assister à mariage indien! Par contre, lorsque l’on connaît les dessous des mariages en Inde, ce pays qui fonctionne selon un système de castes, plusieurs mariages pourront sembler moins attrayants. Extrêmement troublant de constater que les jeunes filles de 13 ans rencontrées dans les slums, se verront probablement forcer d’épouser un garçon (parce qu’il n’est pas encore un homme) d’au moins 2 ans son aîné, dans moins de 2 ans… Et leur rêve d’être marié à un homme riche ou du moins d’une caste supérieure, s’écroule tout de suite, puisqu’il est impossible de marier quelqu’un d’une autre caste que la sienne. S’il y a une union entre deux castes différentes, les coupables sont exclus de la société.. Plus possible d’acheter des choses, les commerces vont refuser, les médecins ne les soigneront pas et bien sûr, s’ils ont des enfants, ceux-ci seront condamnés également… Peu importe la caste, il s’agit de mariage « arrangé », où la famille décide qui sera l’élu pour le ou la future(e) marié(e).

IMG_20151114_121547DSCF6459
Autant que vous puissiez rebuter les personnes malhonnêtes qui essaient de vous tirer de l’argent de quelques manières qu’elles soient, autant qu’il faudrait que vous compreniez que ces personnes, ne pourront jamais aspirer à un meilleur avenir, ils sont réduits à rester dans la caste de leurs parents, avec des moyens très limités… Il ne reste plus qu’à espérer de gagner à la loto, de là où le film Slum Dog Millionnaire prend malheureusement tout son sens…
DSCF6321
Oui, l’Inde est un pays de dualité et d’extrême, mais pour nous, il s’agit surtout d’un pays d’acceptation et de résilience: accepter son sort, tel qu’il soit, sans pouvoir l’améliorer… Il ne fait aucun doute que si des américains, par exemple, avaient la même densité de population et un revenu moyen annuel de moins de 2000$, l’histoire se terminerait en guerre civile des plus sanglantes.

Pour ceux qui se posent la question: oui nous avons aimé l’Inde, mais nous devons avouer qu’avec des enfants ce n’est pas toujours évident. Surtout lorsque le fait de toucher un enfant au visage est un signe de chance… L’une des principales raisons pourquoi nous l’avons aimé? L’Inde nous a profondément fait réaliser la chance que nous avons de vivre au Québec: la liberté, l’égalité des chances, les opportunités d’emplois, la sécurité, ne pas avoir la pensée obstruée par des idéologies farfelues, bref faire nos choix…

Après avoir longuement réfléchi, comment la situation sociale en Inde pourrait changer?! En assumant le maintient du développement économique, la seule voie possible est probablement l’éducation… Un très très haut niveau d’éducation serait requis pour briser les divisions sociales, favorisant l’ouverture sur le monde et la liberté d’expression. Cela prendra des générations, mais ça se produira, il le faut, l’inverse est inconcevable… Déjà à Delhi, il y a des signes d’espoir, mais ça reste très marginal…
DSCF5865
Quelques faits intéressants à savoir sur l’Inde:
– Si vous êtes au coeur d’un accident de la route, sauvez-vous avant que la foule arrive, car les citoyens-témoins feront eux-mêmes la justice et la justice est très violente, c’est donc commun les hit & run
– Les hommes peuvent se marier légalement à 21 ans, les femmes à 18 ans… Pourquoi il y a une différence…? De toute façon, ce n’est souvent pas respecté…
– La plupart des gens n’ont pas de toilettes et font simplement leurs besoins dans l’égoût, un petit fossé devant leurs maisons
– Les restants de déchets qui ne sont pas mangés par les vaches, chiens ou sangliers sont brûlés chaque matin
– À cause du niveau élevé de pollution, l’espérance de vie est réduite d’environ 10 ans pour les personnes qui vivent dans les grandes villes (comme à Delhi)
-Un autobus peut être qualifié de plein, si et seulement si, le toit est bondé de monde et qu’il y a au moins 5 personnes debout sur le pare-choc arrière!

DSCF5768

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *